Projet fédérateur 2015-2016

Les élèves de cycle 3 de Les Estables

Les élèves ont réalisé 3 panneaux.
Pour cela, ils ont commencé par un travail en poésie, suite à la découverte des Haikus, ces poèmes de 3 lignes (1 vers court/1 vers long/1 vers court) qui évoquent une histoire, une émotion, une impression…Ils ont alors écrits collectivement 3 haikus, un sur “Avant”, un sur “Pendant” et un sur “Après”.
Ils ont ensuite réfléchi pour savoir comment les illustrer. Le texte a donc précédé l’image. Le travail plastique a été ensuite fait par groupes .

12
3

Les élèves de l’IME – Synergie 43, Le Chambon-sur-Lignon

La Farandole de Faïdoli

Ce titre fait référence au carnet de chants réalisé dans la maison d’enfants Faïdoli ouverte pendant la guerre par la Croix-Rouge suisse / Secours aux enfants. Faïdoli est devenue ensuite l’IME actuel.
La composition rassemble 5 panneaux qui s’organisent chronologiquement avant, pendant, après. Elle joue sur les symboless: croix gammée, étoile juive, peace and love.

Répartition des panneaux :

-1936

-1939-1945 : 3 panneaux = Hitler et Mussolini, l’exode, Faïdoli et les enfants cachés

 – aujourd’hui ou demain ???

Ensemble

abc

Les élèves de CE2 / CM2 de l’école La Fontaine, Vals-près-le Puy

A partir de leurs lectures et du travail au Lieu de Mémoire, les élèves ont réalisé trois « livres » illustrant l’avant (« Ensemble »), le pendant (« Séparation ») et l’après (« Retrouvailles ») guerre.

Livre1_Vals

Livre2_Vals

livre3_Vals

Les élèves de cycle 3 de Montfaucon-en-Velay

L’explicatif :

« Il s’agit d’une œuvre en triptyque. Chaque tableau est composé d’un patchwork d’image en noir et blanc. Ces images ont été apportées par les élèves. Il s’agit d’images trouvées sur la toile ou bien d’images trouvées dans les familles. Des photos proviennent également des ressources fournies par le Lieu de Mémoire. De plus les images une fois collées, ont été volontairement vieillies en appliquant manuellement une deuxième couche de colle à la main ce qui rend l’œuvre plus authentique.

Sur chaque tableau il y a un titre:

   – le premier tableau est intitulé LIBERTE. Ses photos datent d’avant guerre, le terme liberté est peint en direction du bas vers la droite, il symbolise les libertés qui diminuent.

    – le deuxième tableau est intitulé EGALITE. Ses photos datent de la période 1939 1945, le terme égalité peint en bas symbolise le peu d’égalité durant cette période.

   – le troisième tableau est intitulé FRATERNITE. Ses photos datent d’après guerre, le terme fraternité orienté vers la droite et vers le haut symbolise la solidarité croissante entre les peuples.

L’ensemble se lit de gauche à droite comme une frise historique. Cet ensemble reprend la devise française ainsi que les couleurs du drapeau. La couleur bleue est plutôt une couleur heureuse, elle décroît pour montrer que cette lumière s’estompe avec l’arrivée du pouvoir nazi. Le terme égalité peint en blanc semble se fondre dans ces photos en noir et blanc, d’où une égalité plus qu’obsolète. Le rouge exprime aussi une fraternité qui ne peut se construire qu’à partir de la douleur, des larmes et du sang versé par la guerre.
C’est le lien entre l’histoire et le peuple de France, entre la douleur et la joie, entre le blanc, le noir et la couleur, entre une période sombre et des lendemains plus favorables. »

Les élèves de Troisième du Collège Saint-Jospeh, Langeac

Langeac1

Langeac2Langeac3Langeac4Langeac5

Projet fédérateur 2014-2015

Les élèves de cycle 3 de Lichemialle

 Classe de Mme Sarron :

Les élèves ont travaillé en 7 groupes. L’enseignante précise qu’ils « se sont impliqués avec motivation ; ils ont retenu  l’importance de la mobilisation face aux idées dangereuses et du souvenir« .

1/ Une affiche évoquant la bulle protectrice pour les enfants réfugiés sur le Plateau

IMG_06112/ Une affiche sur fond noir (climat de la guerre) présentant un dessin illustrant la vie des enfants au Chambon et des collages de copies d’illustrations du livre Le bébé tombé du train pour souligner que certaines personnes se sont impliquées pour sauver les enfants juifs au péril de leur vie. Une affiche « Le train de la mort », très inspirée de l’album Le petit garçon étoile et reprenant un élément de Guernica pour évoquer l’horreur des camps, les étoiles s’échappent de la cheminée du camp et vont dans le ciel.  Une affiche sur la résistance pour retenir des noms, des actions, des oppositions.

IMG_06043/ Une très grande affiche pour dénoncer le nazisme : utilisation de papier de soie, de peinture, d’encre, de stickers de gallets, de reprises d’illustrations du Petit garçon étoile, une copie du Bébé tombé du train pour souligner que les enfants n’ont pas été épargnés (le bébé a une étoile dans les yeux) et Anne Frank dont l’ombre de sa tête est une étoile évoquant la perte d’identité.

canon 6374/ Une pyramide de mots réconfortants et deux poèmes « à la manière de… » (extrait de la revue: Cahiers de poèmes, René Lafite). L’un sur le passé et l’autre sur l’avenir, avec quelques allusions aux évènements passés cette année puisque ce projet est aussi inscrit dans l’actualité…

IMG_0614Poemes

Les élèves de cycle 3 de Lichemialle

 Classe de Mme Habouzit

Les élèves ont réalisé un Vitrail de la paix, à partir de l’observation du Vitrail de la paix de Marc Chagall. Chaque enfant a été chargé de réfléchir à ce qui symbolisait la paix pour lui puis de le représenter aux feutres sur l’envers d’un papier calque encadré de papier noir et de « croisillons ».  Une fois assemblée, ces créations ont créé un unique vitrail.

Vitrail 004

Quelques détails :

Vitrail 002 Vitrail 005

Vitrail 006

Les élèves de CM2 du Mazet-Saint-Voy

 

Le 12 juin, la classe est partie en randonnée jusque Montbuzat où les élèves se sont rendus devant la stèle commémorant l’assassinat d’habitants et de maquisards le 22 avril 1944.

La classe a choisi le land art comme mode d’expression à l’issue de leur travail en classe et de la visite au Lieu de Mémoire. Leurs créations évoquent trois étapes : avant la guerre / pendant la guerre / après la guerre.

1/ Avant la guerre : une marelle pour évoquer l’enfance, le jeu, l’insouciance, la beauté, la gaité …DSC012382/ Pendant la guerre : les prisonniers et les fusillés avec Peter, enfant caché, présent par une photo tenue par un cairnDSC01224 DSC012333/ Après la guerre : un smiley, pour évoquer les nouvelles générations qui viennent se souvenirIMG_3170

Projet fédérateur 2013-2014

Les élèves de CM1/CM2 de Saint-Jeures

Leur réalisation :

train st jeures

Ils expliquent leur démarche :

PROJET « C’était comment pendant la Seconde Guerre mondiale ?« 

Les élèves de CM2 de Saint-Maurice-de-Lignon

CIMG5590

Les élèves de CM1/CM2 de l’école Lucie Aubrac, Monistrol-sur-Loire

Ils ont choisi d’écrire une chanson, en slam :

 SIMON et CLARA

Et ils l’ont illustrée en trois panneaux :

monistrol1MONISTROL2MONISTROL3

Les élèves de CE2/CM1/CM2 de Roche-en-Régnier

DSCN1450DSCN1448DSCN1449

Les poèmes de l'atelier "RésistanceS"

Pour les collégiens et lycées qui choisissent de suivre l’atelier pédagogique RésistanceS, nous prolongeons le travail de réflexion sur les différentes formes de résistances par la création d’un poème. Les élèves sont invités à écrire un poème sur le sens du mot « résister » pour le personnage dont ils viennent d’étudier la biographie.

 En 2013/2014 (cliquez pour voir les poèmes) :

Les Troisièmes de Gerzat        /       Les Premières d’Espaly-Saint-Marcel        /       Les Troisièmes de Landos