Rencontre autour d’un livre / 17 juin 2017, 18h30

Par 8 juin 2017Archives

Rencontre autour d’un livre
Retour à la vie : l’accueil en Suisse romande d’anciennes déportées françaises de la Résistance (1945-1947)

Samedi 17 juin 2017 à 18h30 – Entrée gratuite, dans la limite des places disponibles

Eric Monnier et Brigitte Exchaquet-Monnier présenteront le documentaire Le retour à la vie, les déportés de Ravensbrück, réalisé par Sylvie Cozzolino (52 min).

La projection sera suivi d’une présentation de leur ouvrage qui a servi de point de départ au documentaire : Retour à la vie : l’accueil en Suisse romande d’anciennes déportées françaises de la Résistance (1945-1947), aux Editions Alphil.

Un moment de signature suivra cette présentation, en partenariat avec la librairie L’Eau Vive.

Présentation de l’ouvrage :

Entre l’été 1945 et le printemps 1947, environ 500 anciennes déportées, la plupart résistantes, comme Charlotte Delbo, mais aussi quelques juives, telle Simone Veil,  passent plusieurs mois de convalescence en Suisse romande. À l’initiative de Geneviève de Gaulle, de l’Association des déportées et internées de la Résistance (ADIR) et d’un Comité d’aide en Suisse, neuf lieux (Les Avants, Château-d’Oex, Crassier, Fribourg, Grandchamp, Le Mont-sur-Lausanne, Montana, Nyon et Villars-sur-Ollon) accueillent ces revenantes de Ravensbrück ou d’Auschwitz.

C’est cette page peu connue de l’histoire suisse et française, mais aussi de l’après-déportation, que défriche ce livre, fruit d’une recherche de plus de quatre ans pour en retrouver traces et protagonistes, en Suisse et en France. Malgré des archives lacunaires, les auteurs ont reconstitué les conditions de ces accueils et leur financement par les multiples conférences de Geneviève de Gaulle et une contribution du Don suisse. Par ailleurs, cet ouvrage retrace les destins de quelques-unes de ces femmes, victimes de la barbarie nazie, ou des personnes qui les accueillent, pour les accompagner dans leur retour à la vie. Les auteurs tentent aussi d’appréhender comment ces rescapées de l’enfer ont été perçues, à l’époque, par la population et la presse d’un pays épargné par la guerre.

10116-Monnier

Les auteurs : Eric Monnier, après des études d’histoire, a exercé dans le monde des bibliothèques. Brigitte Exchaquet-Monnier a été infirmière. Elle a ensuite participé à la création de l’École supérieure d’ambulanciers/cières de Genève, où elle a enseigné pendant une vingtaine d’années.

Commenter